NESC : Essai de phase 2 évaluant l’efficacité d’un traitement pré-opératoire associant une chimiothérapie par docétaxel, cisplatine et 5FU, suivie d’une radiochimiothérapie par 5FU et oxaliplatine, ch...

Update Il y a 3 ans
Reference: RECF1392

NESC : Essai de phase 2 évaluant l’efficacité d’un traitement pré-opératoire associant une chimiothérapie par docétaxel, cisplatine et 5FU, suivie d’une radiochimiothérapie par 5FU et oxaliplatine, chez des patients ayant un cancer gastrique.

Woman and Man | Between 18 years et 65 years

Extract

L’objectif de cet essai est d’évaluer l’efficacité d’un traitement pré-opératoire associant une première chimiothérapie, suivie d’une radiochimiothérapie concomitante, chez des patients ayant un cancer gastrique. Les patients recevront une première chimiothérapie comprenant le même jour une perfusion de docétaxel (Taxotère®) et de cisplatine, puis une perfusion continue de 5FU pendant cinq jours. Ce traitement sera répété une fois au bout de trois semaines. Après quatre à six semaines, les patients recevront une radiothérapie à raison de cinq séances par semaine (du lundi au vendredi) pendant 5 semaines. Cette radiothérapie sera associée à une deuxième chimiothérapie comprenant une perfusion d’oxaliplatine tous les quinze jours pendant la durée de la radiothérapie (trois perfusions) et une perfusion continue de 5FU du lundi au samedi, chaque semaine durant la radiothérapie. Quatre à six semaines après la fin de la radiothérapie, les patients seront opérés. Après la chirurgie, les patients seront suivis, tous les quatre mois pendant un an, tous les six mois les quatre années suivantes, puis tous les ans. Au cours de cet essai, des questionnaires de qualité de vie seront complétés par les patients avant le début du traitement, après la première chimiothérapie, la radiothérapie, avant la chirurgie, puis après quatre et huit mois.


Scientific Abstract

Il s’agit d’un essai de phase 2, non randomisé et multicentrique. Les patients reçoivent une chimiothérapie néoadjuvante associant du docétaxel IV, du cisplatine IV à J1 et du 5FU en IV continue de J1 à J5. Ce traitement est répété après 3 semaines pour une 2ème cure. Quatre à 6 semaines après, les patients reçoivent une radiochimiothérapie concomitante comprenant une radiothérapie de 45 Gy, à raison de 1,8 Gy par fraction, 5 jours par semaine pendant 5 semaines et une chimiothérapie par oxaliplatine IV à J1, J15 et J30 de la radiothérapie et du 5FU en IV continue 5 jours par semaine pendant la radiothérapie. Quatre à 6 semaines après la fin de la radiothérapie, les patients sont opérés. Après la chirurgie, les patients ont un suivi clinique tous les 4 mois, la 1ère année puis tous les 6 mois pendant 4 ans puis tous les ans à partir de la 5ème année. Ce suivi comprend un dosage des marqueurs ACE et Ca 19.9, un scanner thoraco-abdominal et une endoscopie oesogastroduodénale annuelle. Au cours de cet essai, les patients complètent des questionnaires de qualité de vie (QLQ-STO 22 et QLQ C30), avant le début du traitement, après les deux cures de chimiothérapie néoadjuvante, à la fin de la radiochimiothérapie, 1 semaine avant la chirurgie, puis 4 mois après et 8 mois après.;


Primary objective

Évaluer le taux de réponse histologique sur pièce opératoire après chimiothérapie et radiochimiothérapie préopératoire.;


Secondary objective

Évaluer le taux de réponse objectif et clinique. Déterminer la survie globale. Déterminer la survie sans rechute. Déterminer les toxicités à court terme et à long terme de l’association radiochimiothérapie. Déterminer la qualité de vie (QLQ.C30, v3 et QLQSTO-22).


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans et ≤ 65 ans.
  • Adénocarcinome gastrique histologiquement prouvé. Une extension à l’épiploon sera admise.
  • Adénocarcinome classé selon la classification TNM scannographique T2bN0, T2bN1, T3N0 T3N+,
  • T4N0, T4N+ et M0 (cardia Siewert II, III, fundus, corps, antre) réalisée par échoendoscopie gastrique
  • et scanner préopératoire pour la stadification.
  • Indice de performance =
  • Espérance de vie ≥ 3 mois.
  • Perte de poids
  • Consommation alimentaire > 1000 calories/jour quelque soit le mode d’administration (entéral ou parentéral).
  • Traitement à débuter dans les 15 jours qui suivent l’inclusion.
  • Données hématologiques : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L, plaquettes >= 100 x 109/L, hémoglobine >= 10 g/dL, taux de prothrombine >= 60%.
  • Tests biologiques hépatiques : transaminases ≤ 1,5 x LNS, bilirubine totale
  • Fonction rénale : créatinine
  • Contraception efficace pour les femmes et les hommes en âge de procréer.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Neuropathie sensitive périphérique grade > 1.
  • Antécédent d’infarctus du myocarde, d’AVC ou d’embolie pulmonaire dans les 6 mois précédant l’inclusion ou d’angor non contrôlé.
  • Infection non contrôlée.
  • Traitement antérieur pour adénocarcinome gastrique.
  • Irradiation abdominale antérieure au dessus de la 5ème vertèbre sacrée (dans la loge hépatique, pancréatique, splénique, ou médiastinale).
  • Artérite des membres inférieurs de stade II et plus (Leriche et Fontaine).
  • Traitement concomitant par une phénitoïne.
  • Participation à un autre essai thérapeutique ou traitement par d’autres médicaments anticancéreux.
  • Autre cancer, excepté des néoplasies cutanées non mélanomateuses, des
  • carcinomes prostatiques non métastatiques et des carcinomes in situ du col utérin ou de la vessie ou
  • tout autre cancer non métastatique sans signe de rechute depuis plus de 5 ans.
  • Suivi clinique impossible pour des raisons psychologiques, familiales, sociales ou géographiques.
  • Femme enceinte ou allaitant.