Essai de phase 1-2 en escalade de dose évaluant la tolérance de la clofarabine chez des patients ayant un syndrome myélodysplasique de haut risque. [essai clos aux inclusions]

Update Il y a 3 ans
Reference: RECF1149

Woman and Man | 18 years and more

Extract

L’objectif de cet essai est de déterminer la dose de clofarabine la plus adapté, chez des patients ayant un syndrome myélodysplasique de haut risque. Les patients seront répartis en deux groupes, suivant le schéma d’administration de la clofarabine. Les patients de premier groupe recevront une perfusion de clofarabine (1h) tous les jours pendant cinq jours. Les patients du deuxième groupe recevront une perfusion de clofarabine (1h), un jour sur deux pendant dix jours. Après évaluation de la réponse au traitement, les patients des deux groupes pourront recevoir jusqu’à sept cures supplémentaires, toutes les quatre à huit semaines. Le traitement sera administré pendant trois ou six jours, dans le premier et deuxième groupe respectivement. Lors de cet essai, différentes doses du traitement seront testées jusqu'à obtention de la dose maximale tolérée.


Scientific Abstract

Il s’agit d’un essai de phase 1-2, non randomisé et multicentrique. Phase 1 : jusqu’à 3 paliers de doses sont testés. Les patients sont répartis en deux bras selon le mode d’administration du traitement. - Bras A : les patients reçoivent de la clofarabine IV tous les jours entre J1 et J5 - Bras B : les patients reçoivent de la clofarabine IV 1 jour sur 2, pendant 10 jours. La réponse au traitement est évaluée après la 1ère cure. Les patients répondeurs peuvent recevoir jusqu’à 7 cures supplémentaires, toutes les 4 à 8 semaines ; la clofarabine étant administrée entre J1 et J3 dans le bras A et à J1, J3 et J5 dans le bras B. Phase 2 : Les patients reçoivent le même traitement que dans la phase 1, mais à la dose maximale tolérée déterminée lors de la phase 1.;


Primary objective

Phase 1 : Déterminer les doses maximales tolérées de clofarabine, et les toxicités dose-limitantes (DLT). Phase 2 : Confirmer la tolérance et la toxicité hématologique.;


Secondary objective

Déterminer les taux de réponse (IWG). Évaluer la durée de la réponse. Évaluer le délai avant progression IPSS. Déterminer la perte de l’indépendance transfusionnelle en globules rouges chez les répondeurs. Évaluer la durée d’hospitalisation, la fréquence des réhospitalisations en raison de toxicités extra-hématologiques, la neutropénie fébrile ou saignement sévère.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans.
  • SMD de risque IPSS intermédiaire-2 ou élevé, ou LMMC (avec des GB 9/L et des blastes médullaires > 10%) selon la classification OMS, ou LAM selon la classification OMS, mais comportant moins de 30% de blastes médullaires (AREB-T selon la classification FAB).
  • Traitement antérieur par azacitidine, en progression prouvée ou stable après 6 cures consécutives, avec une dépendance transfusionnelle érythroïde.
  • Indice de performance ≤ 2 (OMS).
  • Données hématologiques : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L, plaquettes >= 100 x 109/L, hémoglobine >= 10 g/dL.
  • Tests biologiques hépatiques : transaminases ≤ 2,5 x LNS, phosphatases alcalines
  • Fonction rénale : créatininémie ≤ 110 μM/L (hommes) ou 90 μM/L (femmes). Si la créatininémie est > 90-110 μM, alors le DFG estimé doit être > 50 mL/min/1.73 m2 selon l'équation (MDRD).
  • Test de grossesse négatif dans les 2 semaines précédant l'inclusion.
  • Contraception efficace pour les hommes et les femmes en âge de procréer durant l'essai et dans les 6 mois suivant l'arrêt du traitement à l'étude.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Tumeur maligne concomitant.
  • Infection active non contrôlée.
  • Cardiopathie sévère avec insuffisance cardiaque congestive (NYHA grade > 3).
  • Toute autre comorbidité, y compris des affections psychiatriques, pouvant interférer avec la sécurité ou l’observance du patient ou l’interprétation des résultats de l’étude.
  • Radiothérapie, immunothérapie ou autre chimiothérapie que celle prévue dans le protocole de l’étude.
  • Hypersensibilité connue à la clofarabine ou à ses excipients.
  • Traitements « biologiques ou ciblés » dans le mois précédant l’inclusion.
  • Participation un autre essai clinique dans les 30 derniers jours.
  • Traitement antitumoral dans les 15 jours précédant l’inclusion excepté l’utilisation de l’hydroxyurée.
  • Femme enceinte ou allaitant.