1230.33 : Essai de phase 1, évaluant la dose optimale, la tolérance, la pharmacocinétique et l’efficacité du volasertib en association avec l’azacitidine, chez des patients ayant une leucémie myéloïde...

Update Il y a 3 ans
Reference: RECF2299

1230.33 : Essai de phase 1, évaluant la dose optimale, la tolérance, la pharmacocinétique et l’efficacité du volasertib en association avec l’azacitidine, chez des patients ayant une leucémie myéloïde chronique ou un syndrome myélodysplasique. [essai clos aux inclusions]

Woman and Man | 18 years and more

Extract

L’objectif de cet essai est d’évaluer la dose optimale à administrer, la tolérance, la pharmacocinétique et l’efficacité du volasertib associé à de l’azacitidine, chez des patients ayant une leucémie myéloïde chronique ou un syndrome myélodysplasique. Les patients recevront une perfusion de volasertib toutes les deux semaines, associée à une injection sous-cutanée d’azacitidine pendant une semaine. Ce traitement sera répété tous les mois. Plusieurs doses de volasertib seront testées.


Scientific Abstract

Il s’agit d’un essai de phase 1, non randomisé et multicentrique. Les patients reçoivent du volasertib IV, en escalade de doses, à J1 et J15 associé à de l’azacitidine SC, de J1 à J7. Ce traitement est répété tous les 28 jours.;


Primary objective

Evaluer la dose optimale, la tolérance, la pharmacocinétique et l’efficacité du traitement.;


Secondary objective

Evaluer la réponse globale.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans.
  • Syndrome myélodysplasique (SMD) ou Leucémie myéloïde chronique (LMC), non traité précédemment, considéré comme étant de risque intermédiaire 2 ou risque élevé, non éligible pour une transplantation de cellules souches hématopoïétiques.
  • Fonction rénale : créatinine ≤ 1,5 x LNS.
  • Tests biologiques hépatiques : transaminases ≤ 2,5 x LNS, bilirubine
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Traitement antérieur ou concomitant pour SMD de risque élevé (par exemple mais non limité à : agents hypométhylants comme l’azacitidine). Un traitement antérieur par érythropoïétine (EPO) et un chélateur du fer est autorisé > 3 mois avant le début du traitement.
  • Administration de traitement pour SMD depuis le diagnostique de SMD à haut risque. Un traitement par lénalidomide pour un SMD de faible risque > 12 mois avant le début du traitement est autorisé.
  • Traitement avec un produit en investigation dans les 2 semaines ou les 5 demi-vies, peu importe la plus longue, avant l’administration du traitement à l’étude.
  • Tumeur secondaire nécessitant un traitement actif (excepté l’hormonothérapie).
  • Allongement de l’intervalle QT corrigé (formule de Fridericia QTcF) > 470 ms ou syndrome long congénital.
  • Sérologie VIH, VHB ou VHC positive ou évidence d’une infection chronique.
  • Maladie grave ou dysfonctionnement d’un système organique impliquant les reins, le foie ou un autre système (infection active non contrôlée, insuffisance cardiaque, angine de poitrine, infarctus du myocarde ou maladie pulmonaire).