R2 : Essai de phase 2 évaluant l’efficacité et la tolérance de l’association du lénalidomide et du rituximab, chez des patients ayant un lymphome non hodgkinien diffus à grandes cellules B réfractaire...

Update Il y a 3 ans
Reference: RECF2104

R2 : Essai de phase 2 évaluant l’efficacité et la tolérance de l’association du lénalidomide et du rituximab, chez des patients ayant un lymphome non hodgkinien diffus à grandes cellules B réfractaire ou en rechute. [Informations issues du site clinicaltrials.gov et traduites par l'INCa]

Woman and Man | 18 years and more

Extract

L’objectif de cet essai est d’évaluer l’efficacité et la tolérance de l’association du lénalidomide avec du rituximab, chez des patients ayant un lymphome non hodgkinien diffus à grandes cellules B réfractaire ou en rechute. Le traitement comprendra une phase d’induction et une phase d’entretien. Au cours du traitement d’induction, les patients recevront des comprimés de lénalidomide tous les jours pendant trois semaines, et une perfusion de rituximab le huitième jour. Ce traitement sera répété tous les mois, pendant six cures. Les patients en rémission recevront le même traitement que précédemment, pendant six cures supplémentaires. Les patients seront suivis tous les trois mois pendant un an, puis tous les six mois pendant deux ans, et tous les ans jusqu’à cinq ans. Ces visites comprendront notamment des examens biologiques et d’imagerie.


Scientific Abstract

Il s’agit d’un essai de phase 2, non-randomisé et multicentrique. Le traitement comprend une phase d’induction et une phase d’entretien. Au cours du traitement d’induction, les patients reçoivent du lénalidomide PO de J1 à J21 et du rituximab IV à J8. Ce traitement est répété tous les 28 jours, pendant 6 cures. Les patients en rémission complète, partielle ou en réponse stable reçoivent le même schéma d’administration que précédemment, en traitement d’entretien, pendant 6 cures. Les patients sont suivis tous les 3 mois pendant 1 an, puis tous les 6 mois pendant 2 ans, puis tous les ans jusqu’à 5 ans. Ces visites comprennent notamment des examens biologiques et d’imagerie.;


Primary objective

Evaluer l’efficacité de l’association du rituximab avec le lénalidomide.;


Secondary objective

Estimer la durée de réponse, le temps jusqu’à progression, la survie sans progression, le taux de contrôle tumoral. Evaluer la sécurité d’emploi de l’association du lénalidomide et du rituximab.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans.
  • Lymphome non-hodgkinien diffus à grandes cellules B (LDGCB) réfractaire ou en rechute diagnostiqué.
  • Masse mesurable ≥ 2 cm de diamètre dans son plus grand diamètre.
  • Capacité à se conformer aux visites programmées et autres procédures de l’étude.
  • Espérance de vie ≥ 3 mois.
  • Indice de performance ≤ 2 (OMS).
  • Données hématologiques : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L, plaquettes >= 60 x 109/L, hémoglobine >= 9 g/dL.
  • Fonction rénale : clairance de la créatinine ≥ 50 mL/min (Cockcroft-Gault).
  • Tests biologiques hépatiques : transaminases
  • Test de grossesse négatif pour les femmes et contraception efficace pour les hommes et les femmes en âge de procréer.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Candidat à une transplantation de cellules souches autologues.
  • Antécédent de greffe allogénique de cellules souches.
  • Lymphome du système nerveux central actif, excepté si traité par chimiothérapie, radiothérapie ou chirurgie sans symptômes depuis 3 mois et sans manifestation, montré par ponction lombaire, CT-scan ou IRM.
  • Prise de corticostéroïdes.
  • Autre antécédent de tumeur maligne, excepté un carcinome basocellulaire ou squameux de la peau ou un carcinome cervical in situ, et sans signe de maladie depuis 5 ans.
  • Toute condition médicale sérieuse, anomalie dans des résultats de laboratoire, ou maladie psychiatrique pouvant interférer avec la signature du consentement.
  • Maladie intercurrente incluant mais non limité à : une infection active, sévère nécessitant des antibiotiques, un diabète mellitus non suffisamment contrôlé selon l’avis de l’investigateur, une insuffisance cardiaque congestive chronique (Classe III ou IV, NYHA), une angine de poitrine instable, une angioplastie, un stent, ou un infarctus du myocarde dans les 6 mois, une arythmie cardiaque cliniquement significative symptomatique ou nécessitant un traitement, ou une tachycardie ventriculaire soutenue asymptomatique.
  • Antécédent d’allergie ou d’hypersensibilité au thalidomide ≥ grade 3.
  • Antécédent de rash sous thalidomide ≥ grade 3 ou toute desquamation (cloques).
  • Neuropathie de grade ≥ 2.
  • Utilisation antérieure de lénalidomide.
  • Utilisation d’anticancéreux standard ou expérimentaux dans les 28 jours avant le début du traitement.
  • Sérologie VIH, VHC ou VHB positive connue.
  • Hypersensibilité au rituximab, aux protéines murines, ou l'un des excipients.
  • Déficit immunitaire sévère.
  • Femme enceinte ou allaitant.