CBKM120X2107 : Essai de phase 1-2, évaluant l’efficacité et la tolérance du BKM120 associé à du trastuzumab, chez des patients ayant un cancer du sein récidivant surexprimant HER2, en échec thérapeuti...

Update Il y a 3 ans
Reference: RECF1698

CBKM120X2107 : Essai de phase 1-2, évaluant l’efficacité et la tolérance du BKM120 associé à du trastuzumab, chez des patients ayant un cancer du sein récidivant surexprimant HER2, en échec thérapeutique au trastuzumab. [essai clos aux inclusions]

Woman and Man | 18 years and more

Extract

L’objectif de cet essai est d’évaluer l’efficacité et la tolérance d’un traitement associant le BKM120 au trastuzumab, chez des patients ayant un cancer du sein récidivant et surexprimant HER2, en échec après traitement par trastuzumab. Les patients recevront des comprimés de BKM120, tous les jours, associés à des injections de trastuzumab, une fois par semaine. Des prélèvements de tumeur et de sang seront effectués chaque semaine.


Scientific Abstract

Il s’agit d’un essai de phase 1-2, non randomisé et multicentrique. Les patients reçoivent du BKM120 PO tous les jours associé à du trastuzumab en IV, une fois par semaine. Des prélèvements de tumeur et de sang sont effectués chaque semaine.;


Primary objective

Phase 1 : Déterminer la dose maximale tolérée. Phase 2 : Déterminer le taux de réponse objective.;


Secondary objective

Évaluer la tolérance. Évaluer le taux de contrôle de la maladie. Évaluer le taux de progression tardive. Évaluer la survie sans progression. Évaluer la survie globale. Caractériser le profil de pharmacocinétique du BKM120 et suivre l’exposition au trastuzumab. Obtenir des preuves d’une activité anti-tumorale dans les échantillons de tumeur et de sang. Évaluer l’activité anti-tumorale par TEP scan. Évaluer la relation entre l’inhibition de la voie et/ou l’activité anti-tumorale et l’exposition au traitement. Évaluer la différence en termes de taux de réponse objective entre les patients dont le gène PIK3CA est muté et ceux dont le gène n’est pas muté.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans.
  • Cancer du sein HER2+ (IHC ou FISH) en rechute, localement avancé ou métastatique, histologiquement confirmé.
  • Indice de performance ≤ 2 (OMS).
  • Données hématologiques : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,5 x109/L, plaquettes >= 100 x109/L, hémoglobine >= 9 g/dL.
  • Tests biologiques hépatiques : transaminases ≤ 2,5 x LNS (ou
  • Fonction rénale : créatinine ≤ 1,5 x LNS ou clairance de la créatinine
  • Calcium dans la normal, magnésium
  • FEVG ≥ 45 % (MUGA ou ECHO).
  • Test de grossesse négatif pour les femmes en âge de procréer dans les 72 heures précédant l’administration de la première dose de traitement.
  • Contraception efficace pour les hommes et les femmes en âge de procréer.
  • Evidence radiologique de maladie progressive (RECIST).
  • Traitement par trastuzumab avant l’entrée dans l’essai pour la phase 1b et dans les 16 semaines précédant la première dose de traitement pour la phase 2.
  • Au moins 1 à 4 schémas de traitement anti-HER2 avec au moins un régime à base de trastuzumab. Un traitement antérieur par trastuzumab et lapatinib est autorisé.
  • Phase 2 : le lapatinib ne doit pas être le traitement le plus récent.
  • Phase 1b : pas plus de 4 lignes de chimiothérapie, phase 2 : pas plus de 3 lignes de chimiothérapie.
  • Phase 1b : au moins une lésion mesurable ou non, phase 2 : au moins une lésion mesurable.
  • Echantillon de tumeur frais ou archivé pour l’identification d’une altération du gène PI3K et pour l’évaluation de biomarqueur, pendant le screening pour la phase 1b et pendant le pré-screening pour la phase 2.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Traitement antérieur par des inhibiteurs de PI3K.
  • Métastases du système nerveux central.
  • Autre cancer dans les 3 ans, excepté un carcinome basocellulaire de la peau ou un carcinome in situ du col de l’utérus.
  • Contre-indication ou intolérance au trastuzumab.
  • Pancréatite ou malade hépatique ou rénale aiguë ou chronique.
  • Neuropathie périphérique grade > 2 (CTC-AE).
  • Episode dépressif majeur actif, désordre bipolaire (I ou II), désordre obsessionnel compulsif, schizophrénie, tendance suicidaire ou volonté d’homicide.
  • Anxiété grade > 3 (CTC-AE).
  • Diarrhée grade > 2.
  • Syndrome du QT long.
  • Arythmie ventriculaire ou fibrillation auriculaire significative pouvant causer une bradycardie (
  • QTc > 480 msec (ECG).
  • Bloc de branche gauche complet.
  • Bloc de branche droit et hémibloc antérieur gauche (bloc bifasciculaire).
  • Angor instable
  • Diabète sucré manifeste ou induit par des stéroïdes.
  • Autre maladie significative non contrôlée pouvant induire une intolérance ou compromettre le suivi du protocole.
  • Trouble de la fonction gastro-intestinale ou maladie gastro-intestinale pouvant empêcher l’absorption du BKM120.
  • Traitement par des facteurs de croissance hématopoïétiques dans les 2 semaines précédant l’inclusion.
  • Traitement par des agents connus pour prolonger l’intervalle QT et induire des torsades de pointe.
  • Traitement par des corticostéroïdes dans les 2 semaines précédant le traitement à l’essai.
  • Chimiothérapie antérieure ou thérapie ciblée dans les 4 semaines précédant le début du traitement à l’essai.
  • Radiothérapie à champs large dans les 4 semaines ou à champs limité dans les 2 semaines précédant le début du traitement à l’essai.
  • Chirurgie majeure dans les 2 semaines précédant le début du traitement à l’essai.
  • Sérologie VIH positive.
  • Femme enceinte ou allaitant.