JanORL2 : Essai de phase 2-3 comparant l’efficacité et la tolérance de deux schémas de traitement associant une radiothérapie et un traitement médicamenteux, chez des patients opérés, après une premiè...

Update Il y a 3 ans
Reference: RECF1344

JanORL2 : Essai de phase 2-3 comparant l’efficacité et la tolérance de deux schémas de traitement associant une radiothérapie et un traitement médicamenteux, chez des patients opérés, après une première radiothérapie, d’un carcinome des voies aéro-digestives supérieures. [essai clos aux inclusions]

Woman and Man | Between 18 years et 70 years

Extract

L’objectif de cet essai est de comparer deux modalités de traitement, chez des patients opérés après une première radiothérapie, d’un carcinome des voies aéro-digestives supérieures. Les patients seront répartis de façon aléatoire en deux groupes de traitement. Les patients du premier groupe recevront une radiothérapie à raison d'une séance par jour, cinq jours par semaine, associée à une chimiothérapie comprenant, une perfusion continue de 5-FU, durant les 5 jours de la radiothérapie et des comprimés d’hydroxyurée (Hydrea), deux heures avant chaque séance de radiothérapie et huit à dix heures après. L’ensemble de ces traitements sera répété tous les quinze jours jusqu’à 6 cures. Les patients du deuxième groupe recevront une radiothérapie à raison de deux séances par jour (à 6 h d’intervalle), cinq jours par semaine pendant cinq semaines. Ce traitement sera associé à des perfusions de cétuximab, une fois par semaine pendant six semaines ; la première perfusion aura lieu une semaine avant le début de la radiothérapie. Au cours du traitement, les patientes complèteront des questionnaires de qualité de vie, avant le début de la radiothérapie, puis à dix-huit et trente six mois. A l’issue du traitement, les patients seront suivis tous les trois mois pendant deux ans, puis tous les quatre mois la troisième année.


Scientific Abstract

Il s’agit d’un essai de phase 2-3, randomisé et multicentrique. Les patients sont randomisés en 2 bras de traitement : - Bras A : les patients reçoivent une radiothérapie de 60 Gy, à raison de 2 Gy par fraction, 5 jours par semaine, associée à une chimiothérapie comprenant du 5-FU en IV continue durant les 5 jours de la radiothérapie et de l'hydroxyurée PO, 2 heures avant chaque séance de radiothérapie et 8 à 10 heures après. Ce traitement est répété tous les quinze jours, jusqu’à 6 cures (11 semaines). - Bras B : les patients reçoivent une radiothérapie bifractionnée de 60 Gy, à raison 2 séances (espacées de 6 h) de 1,2 Gy par jour, 5 jours par semaine pendant 5 semaines consécutive. Ce traitement est associé à du cétuximab IV 1 fois par semaine pendant 6 semaines. La 1ère perfusion a lieu 1 semaine avant le début de la radiothérapie. A l’issue du traitement, les patients sont suivis tous les 3 mois pendant 2 ans, puis tous les 4 mois la 3ème année.;


Primary objective

Comparer la survie sans récidive à 3 ans après chirurgie en territoire irradié suivie de réirradiation.;


Secondary objective

Évaluer la survie globale à 3 ans. Évaluer le contrôle loco-régional à 3 ans. Évaluer la toxicité aiguë (NCI-CTCAE) Évaluer la toxicité tardive (NCI-CTCAE). Évaluer la qualité de vie à 18 et 36 mois.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans et ≤ 70 ans.
  • Récidive ou deuxième localisation de carcinome des VADS survenant en territoire déjà irradié à une dose ≥ 50 Gy.
  • Carcinome épidermoide.
  • Récidive ou deuxième localisation cliniquement infiltrante et/ou récidive ganglionnaire ≥ 3 cm et/ou association d'une récidive locale et ganglionnaire.
  • Cavité buccale, pharynx, larynx (si rT4), région cervicale (si > 3cm)
  • Chirurgie en territoire irradié, ayant permis une exérèse macroscopiquement suffisante.
  • Chirurgie comportant une protection vasculaire par un lambeau myo-cutané ou libre.
  • Délai ≥ 6 mois entre la fin de la première irradiation et la chirurgie en territoire irradié.
  • Cicatrisation dans un délai permettant une réirradiation dans un délai de 8 semaines après la chirurgie en territoire irradié.
  • Indice de Karnofsky > 80%.
  • Données hématologiques : polynucléaires neutrophiles ≥ 2 x 109/L, plaquettes >= 100 x 109/L, hémoglobine >= 10 g/dL.
  • Tests biologiques hépatiques : transaminases ≤ 2,5 x LNS, phosphatase alcaline
  • Fonction rénale : créatinine sérique
  • Contraception efficace pour les femmes en âge de procréer.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Métastases à distance.
  • Séquelles grade 3 ou 4 de la première irradiation (en dehors des séquelles salivaires).
  • Toxicité induite par une chimiothérapie reçue lors d’un traitement antérieur > grade 3.
  • Hypersensibilité au cétuximab.
  • Pathologies médicales sérieuses concomitantes.
  • Pathologie cardiaque instable malgré traitement.
  • Antécédents neurologiques ou psychiatriques tels que démence, convulsions.
  • Infection sévère non contrôlée.
  • Broncho-pneumopathie obstructive ayant nécessité une hospitalisation dans l’année précédant l’inclusion.
  • Participation à un essai thérapeutique dans les 30 jours précédant l’inclusion.
  • Suivi clinique impossible pour des raisons psychologiques, familiales, sociales ou géographiques.
  • Femme enceinte ou allaitant