1200.134 : Essai de phase 1 visant à déterminer la dose maximale tolérée de l’afatinib en association avec le trastuzumab administré toutes les 3 semaines, puis la tolérance de cette dose administrée ...

Update l'année dernière
Reference: RECF2110

1200.134 : Essai de phase 1 visant à déterminer la dose maximale tolérée de l’afatinib en association avec le trastuzumab administré toutes les 3 semaines, puis la tolérance de cette dose administrée avec le trastuzumab hebdomadaire, chez des patients ayant un cancer avancé ou métastatique avec surexpression de HER2. [Informations issues du site clinicaltrials.gov et traduites par l'INCa] [essai clos aux inclusions]

Woman and Man | 18 years and more

Extract

L’objectif de cet essai est de déterminer la dose optimale à administrer puis d’évaluer la tolérance de l’afatinib en association avec le trastuzumab, chez des patients ayant un cancer avancé ou métastatique avec surexpression de HER2. Cet essai se déroulera en deux étapes. Lors de la première étape, plusieurs doses d’afatinib seront testées et la dose la plus adaptée sera déterminée. Les patients recevront des comprimés d’afatinib, tous les jours, à partir du deuxième jour et une perfusion de trastuzumab, le premier jour. L’association de traitement sera répétée toutes les trois semaines. Lors de la deuxième étape, les patients recevront des comprimés d’afatinib à la dose la plus adaptée précédemment déterminée, tous les jours à partir du deuxième jour, associé à une perfusion de trastuzumab, le premier jour. L’association de traitement sera répétée toutes les semaines. Une évaluation de la tumeur, des bilans sanguins et des électrocardiogrammes seront réalisés régulièrement au cours de l’essai jusqu’à un mois après la fin du traitement.


Scientific Abstract

Il s’agit d’un essai de phase 1, non randomisé et multicentrique. Cet essai se déroule en 2 étapes. Lors de la première étape, la dose maximale tolérée (DMT) d’afatinib est déterminée. Les patients reçoivent de l’afatinib PO, en escalade de doses, tous les jours à partir de J2, associé à du trastuzumab IV, à J1, toutes les 3 semaines. Lors de la deuxième étape, les patients reçoivent de l’afatinib PO, à la dose précédemment déterminée, tous les jours à partir de J2, en association avec du trastuzumab IV, à J1, toutes les semaines. Une évaluation de la tumeur, des bilans sanguins et des ECG sont réalisés régulièrement au cours de l’essai jusqu’à 28 jours après la fin du traitement.;


Primary objective

Déterminer la dose maximale tolérée (DMT) de l’afatinib en association avec du trastuzumab toutes les 3 semaines et évaluer la tolérance de cette dose en association avec du trastuzumab hebdomadaire.;


Secondary objective

Evaluer la tolérance de l’association. Déterminer les caractéristiques pharmacocinétiques de l'association avec analyse du domaine extracellulaire soluble HER2/neu (échantillons de sérum). Evaluer l'activité antitumorale (survie sans rechute, bénéfice clinique et réponse objective, RECIST 1.1).


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans.
  • Eligible pour le traitement par trastuzumab suivant le RCP le plus récent.
  • Spécifique à la phase 1a : âge ≥ 18 ans ; tumeur à un stade avancé ou métastatique (cancer du sein, estomac, poumon, ovaire ou glandes salivaires) avec surexpression HER2 (prouvé par immunohistochimie IHC 3+ et/ou IHC 2+ avec test FISH positif, surexpression documentée acceptée pour l’inclusion dans l’étude) ; traitements antérieurs par trastuzumab (en adjuvant ou à un stade métastatique) si cancer du sein ou cancer de l’estomac à un stade avancé ou métastatique, par lapatinib si cancer du sein à un stade métastatique, autorisés.
  • FEVG > 50 %.
  • Espérance de vie ≥ 3 mois.
  • Indice de performance
  • Données hématologiques : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L, plaquettes >= 75 x 109/L.
  • Fonction rénale : clairance de la créatinine > 45 mL/min.
  • Tests biologiques hépatiques : transaminases
  • Test de grossesse négatif pour les femmes et contraception efficace pour les hommes et les femmes en âge de procréer.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Toxicité de grade > 1 due à un traitement antérieur, à l’inclusion (excepté une neuropathie sensorielle stable de grade ≤ 2 et une alopécie).
  • Chimiothérapie, thérapie biologique ou traitement à l’expérimentation dans les 4 dernières semaines précédant le début du traitement à l’étude.
  • Hormonothérapie dans les 2 semaines précédant le début du traitement à l’étude.
  • Radiothérapie dans les 4 semaines précédant le début du traitement à l’étude, excepté une radiation palliative sur les lésions cibles (à l’exception du thorax) dans les 2 semaines précédant le début du traitement à l’étude et dose unique de radiothérapie palliative sur des métastases symptomatiques après accord du promoteur avant l’inclusion.
  • Chirurgie importante dans les 4 semaines précédant le début du traitement à l’étude ou chirurgie programmée pendant l’étude.
  • Toute hypersensibilité connue à l’afatinib, au trastuzumab ou à leurs excipients.
  • Antécédent ou pathologie concomitante cardiaque cliniquement significative comme l’hypertension non contrôlée, insuffisance cardiaque de classe 3 (NYHA), angine de poitrine instable ou arythmie mal contrôlée suivant le jugement de l’investigateur. Infarctus du myocarde dans les 6 mois précédant le début du traitement à l’étude.
  • Toute autre cancer antérieur ou concomitant, excepté un cancer de la peau non mélanomateux traité, un carcinome in situ cervical, un cancer canalaire in situ, un cancer du sein controlatéral ou de tout autre pathologie maligne en rémission depuis au moins 3 ans et considérée comme guérie.
  • Nécessité de prendre un traitement concomitant interdit sans possibilité d’arrêt durant l’étude.
  • Pneumopathie interstitielle préexistante connue.
  • Troubles gastro-intestinaux significatifs ou récemment accrus avec des diarrhées comme symptôme majeur tel que la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse, la diarrhée chronique ou la malabsorption digestive.
  • Sérologie VIH, VHB (présence d’antigènes HB et/ou ADN HB), VHC (présence de l’ARN HC) positive.
  • Métastases cérébrales actives (stables depuis
  • Toute autre maladie concomitante sévère ou tout autre dysfonctionnement grave qui, selon l’investigateur, pourrait compromettre la sécurité des patients ou interférer avec l’évaluation de la tolérance du traitement à l’étude.
  • Abus d’alcool et/ou de drogue suspecté ou confirmé.
  • Traitement antérieur autre que le trastuzumab et/ou lapatinib, ayant pour cible les éléments de la famille erbB, 4 semaines avant le début du traitement à l’étude ou de façon concomitante.
  • Toute personne protégée par la loi.
  • Allergie au produit de contraste utilisé en imagerie (scanner ou IRM).
  • Femme enceinte ou allaitant.