ANUS : Essai de phase 1-2 évaluant la tolérance puis l’efficacité d’une radiochimiothérapie associée au panitumumab, chez des patients ayant un cancer de l’anus localisé. [essai clos aux inclusions]

Update l'année dernière
Reference: RECF1730

Woman and Man | Between 18 years et 80 years

Extract

L’objectif de cet essai est d’évaluer la tolérance puis l’efficacité d’un traitement associant une chimiothérapie par 5-FU et mitomycine C, du panitumumab et une radiothérapie, chez des patients ayant un cancer de l’anus localisé. Les patients recevront une chimiothérapie comprenant une perfusion de mitomycine C suivie d’une perfusion de 5-FU sur quatre jours, associée à une perfusion de panitumumab tous les quinze jours. Ce traitement sera répété une fois, quatre semaines après le début du traitement. En parallèle, les patients recevront une radiothérapie à raison d’une séance par jour, cinq jours par semaine, pendant cinq semaines. Deux mois après le début du traitement, les patients recevront un complément de radiochimiothérapie comprenant une perfusion de mitomycine C suivie d’une perfusion de 5-FU sur quatre jours, associé à deux perfusions de panitumumab à quinze jours d’intervalle. Ce traitement sera associé à une radiothérapie, à raison d’une séance par jour, cinq jours par semaine, pendant deux semaines. Le suivi post-traitement des patients comprendra une visite deux mois après l’arrêt des traitements, puis des visites tous les quatre mois pendant deux ans, puis tous les six mois pendant trois ans. Au cours de cet essai les patients pourront participer à différentes études associées, nécessitant la collecte d’échantillons de tumeurs et de sang à différents moment du traitement.


Scientific Abstract

Il s’agit d’un essai de phase 1-2, non randomisé et multicentrique. La phase 1 est réalisée en escalade de dose et permet de déterminer les doses de panitumumab et de 5-FU à administrer. Les patients reçoivent une radiochimiothérapie concomitante comprenant du 5-FU IV en perfusion continue de J1 à J4 et de J29 à J32, de la mitomycine C IV à J1 et J29 et du panitumumab IV à J1, J15 et J29. Ce traitement est associé à une radiothérapie de 45 Gy, à raison de 1,8 Gy par fraction, 5 jours par semaine, pendant 5 semaines. Les patients reçoivent un complément de radiochimiothérapie à partir de la semaine 8, comprenant du 5-FU IV en perfusion continue de J1 à J4, de la mitomycine C IV à J1 et du panitumumab IV à J1 et J15, associé à une radiothérapie de 20 Gy, à raison de 2 Gy par fraction, 5 jours par semaine, pendant 2 semaines. Les patients sont suivis pendant et après l’arrêt des traitements et ont un bilan clinico-biologique, ainsi que des examens d’imagerie (IRM et/ou écho-endoscopie rectale, TDM) et une évaluation de la qualité de vie à 6 semaines de traitement, puis 8 semaines après la fin des traitements. Ce bilan est répété tous les 4 mois pendant 2 ans, puis tous les 6 mois pendant 3 ans. Au cours de cet essai, les patients peuvent participer à des études ancillaires : - une analyse des voies de signalisations, nécessitant 4 prélèvements biopsiques lors du diagnostic, - une étude de la réponse immune anti-tumorale locale et périphérique comme facteur prédictif de réponse globale, nécessitant des prélèvements sanguins avant le début du traitement et 8 semaines après la fin de celui-ci, - une étude pharmacocinétique, nécessitant des prélèvements sanguins (11 pour la phase 1 et 1 pour la phase 2).;


Primary objective

Phase I : Déterminer la toxicité dose limitante (DLT) et la dose maximale tolérée (DMT) du traitement. Phase II : Évaluer le taux de réponse complète 8 semaines après la fin du traitement.;


Secondary objective

Évaluer le taux de réponse partielle, stabilité et progression 8 semaines après la fin du traitement. Évaluer la toxicité de l’association. Évaluer le taux de réponse objective (complète et partielle) intermédiaire à 6 semaines (avant le complément de radiochimiothérapie). Évaluer la survie sans colostomie à 3 ans. Évaluer la survie sans récidive à 3 ans. Évaluer la survie globale à 3 ans. Évaluer la qualité de vie (EORTC QLQ-C30 + questionnaire de Jorge et Wexner). Évaluer la détermination de marqueurs prédictifs de réponse ou de survie.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans et ≤ 80 ans.
  • Carcinome épidermoïde de l’anus histologiquement prouvé.
  • Tumeur localement avancée sans métastase.
  • Tumeur mesurable sur au moins un des examens suivants : IRM, écho-endoscopie, examen clinique.
  • Stade T2 > 3 cm ou T3 ou T4.
  • Stade N1-N3 quel que soit le stade T (T1 à T4).
  • Indice de performance ≤ 1 (OMS).
  • Espérance de vie > 3 mois.
  • Données hématologiques : leucocytes ≥ 3 x109/L, polynucléaires neutrophiles >= 1,5 x 109/L, plaquettes >= 100 x 109/L, hémoglobine >= 9 g/dL.
  • Tests biologiques hépatiques : transaminases ≤ 2,5 x LNS, phosphatase alcaline
  • Fonction rénale : clairance de la créatinine ≥ 50 mL/min, Mg2+ >= LNI, Ca2+ >= LNI.
  • CD4 ≥ 400/mm3.
  • Contraception efficace pour les femmes et les hommes en âge de procréer pendant le traitement et jusqu’à 6 mois après la fin du traitement.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Traitement antérieur par anti-EGFR.
  • Antécédent de radiothérapie pelvienne.
  • Coronaropathie significative ou infarctus du myocarde dans l’année.
  • Antécédent de pneumopathie interstitielle ou de fibrose pulmonaire.
  • Autre cancer dans les cinq dernières années, excepté un carcinome basocellulaire de la peau ou un carcinome in situ du col utérin correctement traité.
  • Suivi clinique impossible pour des raisons psychologiques, familiales, sociales ou géographiques.
  • Femme enceinte ou allaitant.