Etude NANO-RAD : étude de phase 1 visant à évaluer un agent radiosensibilisant, l’AGuIX®, composé de nanoparticules de gadolinium, chez des patients ayant un cancer avec de multiples métastases cérébr...

Update Il y a 5 ans
Reference: RECF3021

Etude NANO-RAD : étude de phase 1 visant à évaluer un agent radiosensibilisant, l’AGuIX®, composé de nanoparticules de gadolinium, chez des patients ayant un cancer avec de multiples métastases cérébrales. [essai clos aux inclusions]

Woman and Man | 18 years and more

Extract

Lors d’un cancer, des cellules initialement saines se transforment pour devenir cancéreuses. Ces cellules cancéreuses peuvent aller se propager dans d’autres parties du corps formant des « métastases ». La survenue de métastases cérébrales est un évènement assez fréquent dans l’histoire d’un cancer, comme pour le cancer du poumon ou du sein. Les principaux traitements de ce type de métastase cancéreuse sont l’intervention chirurgicale pour retirer les cellules tumorales, la radiothérapie (rayonnements détruisant les cellules cancéreuses) et la chimiothérapie (médicaments anticancéreux). L’absence de progrès dans la prise en charge de ces patients depuis quelques années amène à développer de nouvelles approches. En cause, on retrouve un nombre de lésions trop importantes, une résistance croissante à la radiothérapie et une mauvaise distribution des médicaments au niveau des métastases cérébrales. L’utilisation de « radiosensibilisants », c'est-à-dire de substances qui rendraient les cellules cancéreuses plus sensibles aux radiations prend tout son sens. Récemment, un agent radiosensibilisant appelé AGuIX® a monté une efficacité sur des tumeurs cérébrales de petits rongeurs mais son utilisation chez l’homme n’a pas encore été étudiée. L’objectif de cette étude est d’évaluer la faisabilité et la sureté d’emploi de l’AGuIX® en tant qu’agent radiosensibilisant, dans le but d’améliorer l’efficacité de la radiothérapie tout en permettant une meilleure imagerie des tumeurs chez les patients ayant de multiples métastases cérébrales d’un cancer. Les patients recevront une radiothérapie au niveau du cerveau en 10 séances sur 2 semaines et une injection du produit AGuIX® le 1er jour de la radiothérapie. Les patients seront suivis selon les procédures habituelles du centre pour leur pathologie.


Scientific Abstract

Il s’agit d’une étude de phase 1, d’escalade de dose et monocentrique. Les patients reçoivent une radiothérapie encéphalique de 30 Gy, à raison de 10 fractions de 3 Gy sur 2 semaines, associée à une injection d’AGuIX® à J1 de la radiothérapie. Une escalade de dose est réalisée pour l’administration du produit par palier de 3 x 3. Les patients sont suivis selon les procédures habituelles du centre pour leur pathologie.;


Primary objective

Déterminer la dose maximale tolérée (DMT).;


Secondary objective

Etudier de la pharmacocinétique du produit. Etudier la distribution et de l’élimination du produit au niveau des métastases et du tissu sain environnant par IRM. Etudier la survie sans progression intracrânienne et de la survie globale.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans.
  • Métastases cérébrales multiples d’un cancer prouvé histologiquement, non éligibles à un traitement local par chirurgie d’exérèse ou radiothérapie stéréotaxique.
  • Indice de performance ≤ 3 (OMS).
  • Fonction rénale : débit de filtration glomérulaire (DFG) > 60 mL/min/1,73m2.
  • Fonction hépatique : bilirubine
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Méningite carcinomateuse.
  • Maladie extra-crânienne progressive et menaçante.
  • Antécédent d’irradiation cérébrale partielle (sauf stéréotaxie), ou d’irradiation panencéphalique ou d’irradiation corporelle totale.
  • Contre-indication ou allergie connue au gadolinium.
  • Contre-indication à l’imagerie par résonnance magnétique (IRM).
  • Patient privé de liberté ou sous mesure de protection juridique.