Étude IMADGIST : étude de phase 3, randomisée évaluant l’intérêt clinique de la poursuite ou de l’arrêt d’un traitement adjuvant par imatinib après 3 ans, chez des patients ayant une tumeur stromale g...

Update Il y a 3 ans
Reference: RECF2433

Étude IMADGIST : étude de phase 3, randomisée évaluant l’intérêt clinique de la poursuite ou de l’arrêt d’un traitement adjuvant par imatinib après 3 ans, chez des patients ayant une tumeur stromale gastro-intestinale (GIST) réséquée, présentant un risque significatif de récidive.

Woman and Man | 18 years and more

Extract

L’objectif de cette étude est de comparer l’intérêt clinique de la poursuite par rapport à l’interruption d’un traitement adjuvant par imatinib au-delà de 3 ans après la chirurgie, chez des patients ayant une tumeur stromale gastro-intestinale (GIST), présentant un risque significatif de récidive. Les patients recevant un traitement par imatinib durant les trois ans précédents après une résection chirurgicale seront répartis de façon aléatoire en deux groupes : Les patients du premier groupe recevront des comprimés d’imatinib à la dernière dose régulièrement prise par le patient dans les trois ans précédents, une fois par jour pendant trois ans, ou jusqu’à la rechute ou l’intolérance. Les patients du deuxième groupe interrompront le traitement par imatinib. En cas de rechute, les patients recevront des comprimés d’imatinib à la dernière dose régulièrement prise par le patient dans les trois ans précédant l’entrée dans l’étude, une fois par jour, jusqu’à la fin de l’étude ou jusqu’à la deuxième rechute ou l’intolérance. Les patients seront revus tous les quatre mois. Le bilan de suivi comprendra un examen clinique complet, un bilan biologique et un examen radiologique (scanner et/ou IRM).


Scientific Abstract

Il s’agit d’une étude de phase 3, randomisée et multicentrique. Les patients sont randomisés en deux bras : - Bras A : les patients reçoivent un traitement adjuvant par imatinib PO à la dernière dose régulièrement prise par le patient dans les 3 ans précédents, une fois par jour pendant 3 ans, ou jusqu’à progression ou toxicité. - Bras B : les patients interrompent le traitement par imatinib. En cas de récidive, les patients reçoivent l’imatinib PO une fois par jour jusqu’à la fin de l’étude ou jusqu’à la deuxième progression ou la toxicité. Les patients sont revus tous les 4 mois. Le bilan de suivi comprend un examen clinique complet, un bilan biologique et un examen radiologique (scanner et/ou IRM).;


Primary objective

Comparer l’intérêt clinique de la poursuite par rapport à l’interruption d’un traitement adjuvant par imatinib au-delà de 3 ans post-chirurgie.;


Secondary objective

Évaluer la survie globale. Évaluer la tolérance au traitement. Évaluer le temps jusqu’à la résistance secondaire. Évaluer le taux de patients en réponse complète (RECIST v1.1) après réintroduction de l’imatinib en cas de récidive (bras B). Évaluer la qualité de vie.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans.
  • Diagnostic de tumeur stromale gastro-intestinale (GIST) histologiquement confirmé, présentant une mutation documentée de KIT (CD117) (par marquage avec l’anticorps polyclonal DAKO A4502).
  • Résection macroscopique complète de type R0 ou R1 de la tumeur primaire sans lésion résiduelle, ou métastase apparente clairement documentée sur un scanner ou IRM réalisés dans les 4 semaines précédant la randomisation.
  • Risque de récidive ≥ 35 % selon la classification GIST NCCN (Demetri et al. 2010).
  • Traitement par imatinib (300 mg ou 400 mg/jour) administré après la chirurgie et poursuivi pendant 3 ans (soit 36 mois au moment de la randomisation), sans interruption de plus de 3 mois consécutifs ou 6 mois au total au cours de ces 3 années.
  • Patient ayant récupéré de toute toxicité majeure liée au traitement antinéoplasique excepté une toxicité persistante de grade
  • Indice de performance ≤ 2 (ECOG).
  • Fonction hématologique : neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L, hémoglobine >= 9 g/dL, plaquettes >= 100 x 109/L.
  • Fonction hépatique : bilirubine totale ≤ 1,5 x LNS, transaminases
  • Fonction rénale : créatinine sérique ≤ 1,5 x LNS ou clairance de la créatinine ≥ 50 mL/min.
  • Patient affilié à la sécurité sociale.
  • Contraception efficace pour les hommes et les femmes en âge de procréer au moins 4 semaine avant l’inclusion, durant l’étude, et jusqu’à 30 jours après la fin du traitement.
  • Test de grossesse négatif dans les 72 heures précédant la randomisation dans l’étude.
  • Capacité à comprendre les procédures de l’étude et disponibilité du patient pour les visites de suivi.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Autre traitement antinéoplasique en cours autorisé sur le marché ou expérimental.
  • Traitement concomitant par la warfarine (à l’exception de l’héparine de bas poids moléculaire), ou tout autre médicament concomitant et/ou interdit.
  • Chirurgie majeure dans les 2 semaines précédant l'inclusion.
  • Contre-indication à l’imatinib définie dans le Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) de l’imatinib (GLIVEC®).
  • Tumeur stromale gastro-intestinale (GIST) présentant la mutation PDGFRa D842.
  • Maladie concomitante affectant le système cardiovasculaire, le foie, les reins, le système hématopoïétique ou tout autre organe, cliniquement significative, selon l’investigateur, qui pourrait interférer avec les procédures ou les résultats de l’étude.
  • Maladie cardiaques de grade III-IV (selon NYHA) comme : une insuffisance cardiaque congestive, un infarctus du myocarde, dans les 6 mois précédents.
  • Antécédent d’une autre maladie maligne (excepté patient en rémission complète depuis au moins 3 ans), à l'exception du carcinome du col utérin in situ, ou du carcinome basocellulaire ou épidermoïde.
  • Sérologie VIH positive connue.
  • Femme enceinte ou en cours d’allaitement.