Étude Telocap02 : étude évaluant la réponse lymphocytaire Cd4 Th1 anti-télomérase, chez des patients ayant un cancer bronchique métastatique.

Update l'année dernière
Reference: RECF2528

Woman and Man | 18 years and more

Extract

L’objectif de cette étude est d’évaluer la réponse lymphocytaire Cd4 Th1 anti-télomérase, chez des patients ayant un cancer bronchique métastatique. La prise en charge thérapeutique ne sera pas modifiée par l’étude et sera conforme aux référentiels. Un prélèvement sanguin sera réalisé à l’inclusion, après la première ligne de traitement et à douze mois. Un prélèvement de tissus tumoral sera réalisé le cas échéant.


Scientific Abstract

Il s’agit d’une étude non randomisée et multicentrique. La prise en charge thérapeutique n’est pas modifiée par l’étude et est conforme aux référentiels. Un prélèvement sanguin est réalisé à l’inclusion, après la première ligne de traitement et à 12 mois. Un prélèvement de tissus tumoral est réalisé le cas échéant.;


Primary objective

Évaluer la survie globale.;


Secondary objective

Évaluer la réponse immunitaire UCP spécifique Th1 mesurée par ELISPOT. Évaluer la survie sans progression. Évaluer la qualité de vie liée à la santé mesurée par les questionnaires EORTC-QLQ C30 et LC13.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans.
  • Cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) ou cancer bronchique à petites cellules (CBPC) confirmé histologiquement ou cytologiquement.
  • Maladie de stade IIIb ou métastatique.
  • Patient candidat à une première ligne de traitement.
  • Indice de performance ≤ 2 (ECOG).
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Chimiothérapie adjuvante antérieure pour le cancer bronchique.
  • Traitement chronique en cours par des corticoïdes systémiques ou d'autres médicaments immunosuppresseurs à l’exception d’un traitement par prednisone ou prednisolone de dose ≤ 10 mg/jour.
  • Antécédent de malignité, à l'exception du carcinome cutané basocellulaire, ou d’une néoplasie intra-épithéliale cervicale ou un autre cancer considéré comme ayant été correctement traité sans aucun signe de maladie pendant au moins 5 ans.
  • Sérologie VIH positive ou infection par le virus de l’hépatite B ou C incontrôlée.
  • Autre maladie ou condition médicale ou psychiatrique.
  • Patient sous tutelle, curatelle ou sous protection de la justice.