2B3-101CR001 : Essai de phase 1-2a, visant à évaluer l’innocuité, la tolérance et les propriétés pharmacocinétiques du 2B3-101 (chlorhydrate de doxorubicine sous forme liposomale glutathion-pégylée) s...

Update l'année dernière
Reference: RECF1978

2B3-101CR001 : Essai de phase 1-2a, visant à évaluer l’innocuité, la tolérance et les propriétés pharmacocinétiques du 2B3-101 (chlorhydrate de doxorubicine sous forme liposomale glutathion-pégylée) seul ou associé à du trastuzumab, chez des patients ayant une tumeur solide et des métastases cérébrales ou un gliome malin récidivant. [essai clos aux inclusions]

Woman and Man | 18 years and more

Extract

L’objectif de cet essai est d’évaluer l’innocuité, la tolérance et les propriétés pharmacocinétiques du 2B3-101, chez des patients ayant une tumeur solide et des métastases cérébrales ou un gliome malin récidivant. Cet essai sera divisé en deux parties. Lors de la première étape, la dose maximale tolérée (DMT) du 2B3-101 sera déterminée dans deux groupes de patients : Dans le premier groupe, les patients, ayant une tumeur solide avec métastases cérébrales ou ayant un gliome malin récidivant, recevront une perfusion de 2B3-101. Dans le deuxième groupe, les patientes ayant un cancer du sein HER2-positif et des métastases cérébrales recevront une perfusion de 2B3-101 associé à une perfusion de trastuzumab. Lors de la deuxième étape, les patients recevront une perfusion de 2B3-101 à la dose précédemment déterminée. Les patients seront répartis en quatre groupes selon le type de tumeur associé à des métastases cérébrales : cancer du sein, cancer du poumon à petites cellules, mélanome, ou gliome malin. Le traitement sera répété toutes les trois semaines et sera poursuivi en absence de rechute ou d’intolérance. Des bilans sanguins seront réalisés régulièrement pendant l’essai et des examens cardiologiques comprenant notamment des ECG seront réalisés chez les patients recevant le 2B3-101 associé au trastuzumab.


Scientific Abstract

Il s’agit d’un essai de phase 1-2a, non randomisé, ouvert et multicentrique. Cet essai est divisé en 2 étapes selon la dose de 2B3-101 administrée, seul ou en association avec le trastuzumab puis selon le type de tumeur. Lors de la première étape, la dose maximale tolérée (DMT) du 2B3-101 est déterminée dans deux groupes de patients : - Dans le premier groupe, les patients, ayant une tumeur solide avec métastases cérébrales ou ayant un gliome malin récidivant, reçoivent le 2B3-101 IV, à J1. Un plan d'accroissement de dose « 3+3 » est utilisé et la dose maximale tolérée (DMT) de 2B3-101 en monothérapie est déterminée. - Dans le deuxième groupe, les patientes ayant un cancer du sein HER2-positif et des métastases cérébrales, reçoivent le 2B3-101 IV associé à du trastuzumab IV, à J1. Un plan d'accroissement de dose est utilisé de la même façon que dans le premier groupe. Lors de la deuxième étape, les patients reçoivent le 2B3-101 IV, à J1 à la dose précédemment déterminée et les patients sont répartis en 4 groupes selon le type de tumeur associé à des métastases cérébrales : cancer du sein, cancer du poumon à petites cellules, mélanome, ou gliome malin. Chaque cure dure 21 jours et le traitement est poursuivi, chez tous les patients de l’essai, jusqu'à progression de la maladie ou toxicité. Des bilans sanguins sont réalisés à J1, 2, 3, 5, 8 et 11 lors de la première cure ; à J1, 8 et 15 de la deuxième cure ; à J1 de la cure 3 et à J1 de la cure 4 pour évaluer le profil pharmacocinétique. Des examens cardiologiques comprenant notamment des ECG sont réalisés chez les patients recevant le 2B3-101 associé au trastuzumab.;


Primary objective

Evaluer l'innocuité, la tolérance et les propriétés pharmacocinétiques de 2B3-101 en monothérapie et en association avec du trastuzumab.;


Secondary objective

Caractériser la pharmacocinétique (PC) du 2B3-101 après perfusion intraveineuse en monothérapie et en association avec du trastuzumab. Évaluer l’efficacité préliminaire de 2B3-101 en monothérapie en termes d'activité antitumorale. Évaluer l’activité antitumorale préliminaire de 2B3-101 en association avec du trastuzumab.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans.
  • Maladie intracrânienne mesurable par IRM.
  • Tumeurs solides avancées, récidivantes, confirmées histologiquement selon les groupes : gliome malin primaire (Grade III et IV) ; adénocarcinome du sein HER2-positif ; cancer du sein ; cancer du poumon à petites cellules SCLC ; mélanome, et métastases cérébrales, réfractaires à la thérapie standard ou pour lesquels il n'existe pas de thérapie standard ou présentant des métastases cérébrales, nouvellement diagnostiquées, non traitées, qui, selon l’équipe multidisciplinaire, ne nécessitent pas de radiothérapie ni de chirurgie immédiate. Les métastases cérébrales peuvent consister en une ou plusieurs métastase(s) stable(s), évolutive(s), symptomatique(s) ou asymptomatique(s).
  • Pour les patients ayant un gliome malin récidivant : gliome de grade IV histologiquement prouvé progressif suite à une première ligne de traitement avec chirurgie ou biopsie suivi d’une radiothérapie fractionnée en concomitance d’une chimiothérapie contenant du témozolomide et gliome malin confirmé histologiquement (Grade OMS III-IV) ou de plus faible grade confirmé histologiquement (Grade OMS II) avec une preuve radiographique de transformation maligne par IRM, réfractaires aux traitements conventionnels, ou pour lesquels il n'existe pas de thérapie standard ou chez qui une thérapie standard n’est pas requise immédiatement après décision de l’équipe multidisciplinaire.
  • Espérance de vie > 2 mois.
  • Indice de performance ≤ 2 (OMS).
  • Données hématologiques : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L, plaquettes >= 100 x 109/L, hémoglobine >= 6 mmol/L.
  • Fonction rénale : créatinine ≤ 1,5 x LNS.
  • Tests biologiques hépatiques : transaminases ≤ 2,5 x LNS, ou
  • Test de grossesse négatif pour les femmes et contraception efficace pour les hommes et les femmes en âge de procréer.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Toxicités consécutives à une thérapie anticancer antérieure (radiothérapie, chimiothérapie ou chirurgie) de Grade > 2 (CTCAE V4.0).
  • Délai
  • Antécédent de dose cumulée maximum > 360 mg/m² pour la doxorubicine conventionnelle (doxorubicine non liposomales) ou doxorubicine liposomale ou > 600 mg/m² pour l'épirubicine.
  • Carcinomatose leptoméningée comme seul site d'atteinte du SNC.
  • Intervention chirurgicale majeure (y compris biopsie ouverte, à l'exclusion d'un cathéter central IV et d'une chambre implantable) dans les 28 jours précédant le début du traitement de l'étude, ou prévision de la nécessité d'intervention chirurgicale majeure au cours du traitement à l'étude.
  • Symptômes de neuropathie motrice, sensorielle ou crânienne de Grade 3 ou 4 (CTCAE V4.0).
  • Hypertension non contrôlée (systolique > 150 mm Hg et/ou diastolique > 100 mm Hg).
  • Maladie cardiovasculaire cliniquement significative (active) : accident vasculaire cérébral (≤ 6 mois) ; accident ischémique transitoire (
  • FEVG
  • Hypersensibilité connue à l'un des composants ou excipients du médicament de l'étude (ex : la doxorubicine, le PEG ou le GSH).
  • Participation à un autre essai clinique et tout traitement concomitant avec un médicament expérimental dans les 30 jours précédant la randomisation.
  • Signes d'autres affections médicales (telles que maladie psychiatrique, maladies infectieuses, observations lors de l'examen médical ou résultats des analyses de laboratoire) susceptibles d'interférer avec le traitement prévu, de nuire au suivi du protocole par le patient ou d'exposer le patient à un risque élevé de complications liées au traitement.
  • Trouble cognitif (cortical) avec MMSE (Mini-Mental Status Exam)
  • Femme enceinte ou allaitant.